Notre équipe

Notre équipe

null

Pr Eric Vibert

Professeur des Universités PU, MD, Praticien Hospitalier PH

Le Pr Eric VIBERT, MD, PhD a 50 ans. Il est chirurgien à l’AP-HP spécialisé dans la chirurgie et la transplantation hépatique à l’hôpital Paul Brousse, Villejuif, où il travaille depuis 2007. Avec un H-index de 39, il a 200 publications sur les maladies du foie (25 en 2020), 27 en tant que premier auteur et 40 en dernier auteur. Membre de l’unité INSERM U1993, il est Docteur en Sciences et Titulaire d’une Habilitation à la Direction de Recherche depuis 2012 et a été nommé Professeur à l’Université Paris Saclay en 2016. Membre du bureau de l’Association de Chirurgie Hépato-Biliaire et de Transplantation (ACHBT) et de l’International Liver Cancer Association (ILCA), il est spécialiste du traitement des cancers primitifs du foie, de l’insuffisance hépatique post-opératoire et de l’utilisation de la lumière proche infra-rouge en chirurgie du foie. Travaillant depuis 2012 avec l’INRIA, il met en relation des personnes issues de mondes différents, notamment des ingénieurs et des chirurgiens pour innover en chirurgie du foie. Il a été responsable d’une grande étude expérimentale et transversale (projet iFLOW – ANR TecSan) incluant des chirurgiens et des mathématiciens pour créer des modèles hémodynamiques numériques du foie. Il est le co-créateur d’un registre national français des chirurgies hépatiques (eHPBchir), a été investigateur principal de l’étude contrôlé TRANSPHIL et est à l’origine d’un réseau d’innovateur à l’AP-HP depuis 2019. Il a créé et préside la Sous-Commission ComInn au sein du Groupe Hospitalier Paris Saclay qui vise à favoriser l’utilisation de l’Entrepot de Données de Santé de l’APHP. Il est l’origine de plusieurs logiciels gratuits (LiverSP, Application Foie Coelio et eRCP CHC) pour améliorer la communication médecin-malade en consultation et il développé un anneau pneumatique (MID-AVR) modulant le diamètre de la veine porte visant à moduler le flux sanguin en chirurgie et transplantation du foie. Créateur des Week-End de l’Innovation chirurgicale depuis 2016, il dirige depuis 2019 la Chaire Innovation BOPA qui implique chirurgiens, anesthésistes, infirmières, mathématicien, ingénieurs, anthropologue pour améliorer la sécurité en salle d’opération. Il est l’auteur du livre «Droit à l’Erreur, Devoir de Transparence» Ed Observatoire. Paris 2021.

null

Pr Jacques Duranteau

Professeur des Universités PU, MD, Praticien Hospitalier PH

Le Pr Jacques Duranteau est anesthésiste – réanimateur et Chef du service d’Anesthésie – Réanimation Médecine Péri Opératoire depuis 2017 de l’hôpital Bicêtre et Paul Brousse des Hôpitaux Universitaires Paris – Saclay. Il est également Président de la Commission Médicale des Établissements Local de Paris – Saclay et membre du CNU d’Anesthésie – Réanimation.

Son activité de recherche s’effectue au sein de l’unité INSERM U-942 « BIOmarkers in CArdioNeuroVAScular diseases » (Paris VII ; Paris-Saclay partenaire).

Ses thématiques de recherche portent sur l’optimisation hémodynamique et l’oxygénation tissulaire au cours des états d’insuffisance circulatoires aigue en réanimation et au bloc opératoire.

Dans le cadre de cette recherche, il a développé des approches d’évaluation et d’optimisation de la macro et microcirculation aussi bien sur des modèles expérimentaux précliniques que chez les patients.

Il a par ailleurs développé la prise en charge des patients traumatisés sévères au sein du service d’Anesthésie – Réanimation de Bicêtre.  Il a participé à la création d’un registre national des patients traumatisés (Traumabase).

Cette activité de recherche a donné lieu à plus de 220 publications (SIGAPS 2590 et H index 56)

null

Pr Souhayl Dahmani

Professeur des Universités PU, MD, Praticien Hospitalier PH

Professeur des Universités, Praticien Hospitalier spécialisé en anesthésiste réanimateur avec orientation pédiatrique; titulaire d’un doctorat d’université en Neuroscience et d’un master en management des établissements de santé de l’EHESP.

Centres d’intérêts particuliers:  sécurité et qualité des soins en anesthésie-réanimation pédiatrique et le management des organisations de santé (thèse n préparation sur les facteurs humains impliqués dans les organisations des blocs opératoires à l’EHESP)

null

Irene Vignon-Clementel

Directrice de Recherche à l’Inria

Irene Vignon-Clementel est Directrice de Recherche chez Inria. Elle est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches en mathématiques appliquées (Sorbonne U.) et d’un PhD en génie mécanique (Stanford U., USA). Ses recherches portent sur la modélisation et simulation numérique des flux physiologiques afin de mieux comprendre certaines pathologies et leur traitement (planification chirurgicale, conception de dispositifs médicaux). L’ambition est de créer un jumeau numérique, notamment de la circulation sanguine. Cela nécessite de développer des modèles de différentes complexités, de les coupler, et de les paramétrer à partir de données médicales ou expérimentales spécifiques à un sujet. Les applications comprennent les maladies cardiovasculaires congénitales et acquises, les maladies respiratoires et la physiopathologie du foie, et plus récemment l’interprétation de l’imagerie non invasive. Irene VC est membre de plusieurs comités de conférences internationales et a été co-présidente de la conférence Virtual Physiological Human VPH2020. Editrice associée de l’Int. J. Num. Methods Biomed. Eng., elle est aussi membre du Board of Directors du VPHi et de plusieurs comités consultatifs scientifiques à l’international (UK, USA). Elle a travaillé avec des entreprises et des cliniciens en tant que PI dans un certain nombre de subventions nationales et internationales (Leducq Transatlantic Network of Excellence,…). Elle promeut activement l’interface entre la bio-ingénierie computationnelle et la médecine à travers des co-encadrements, l’organisation de conférences et des articles d’interface avec des cliniciens, en particulier avec le Prof. E Vibert (APHP-Hop P Brousse). La bourse européenne ERC MoDeLLiver va permettre à son équipe de pousser ses recherches vers la translation clinique.

null

Patrick Duvaut

Directeur Innovation IMT

Patrick Duvaut a plus de 20 ans d’expérience internationale (USA-Japon-Chine-Inde-France) en tant que responsable de l’innovation et du développement commercial dans de grandes entreprises, ainsi que dans des start-ups dont l’activité principale se situe dans les domaines du numérique (AI-Data, IoT, cybersécurité, Blockchain, AR-VR, Cobotique, 5G, Edge Computing). Architecte de modèles 4P (People-Planet-Prosperity-Participating Governance) pour une convergence durable Humain-Technologie vers la création de valeur 360, Patrick Duvaut est à l’origine de plusieurs marchés supérieurs à 100M$. Il a écrit plusieurs livres et possède 80 brevets dont 3 standards mondiaux. Il est expert en finance décentralisée et en titrisation des actifs de propriété intellectuelle. Patrick Duvaut est diplômé (MS-PhD) de l’ENS (France) et du MIT (USA).

null

Pr Cynthia Fleury

Professeur titulaire de la Chaire « Humanités et Santé » au Conservatoire National des Arts et Métiers

Cynthia Fleury, professeur titulaire de la Chaire « Humanités et Santé » au Conservatoire National des Arts et Métiers, est également professeur associée à l’Ecole des Mines (PSL/Mines-Paristech).

Sa recherche porte sur les outils de la régulation démocratique. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Dialoguer avec l’Orient (PUF, 2003), Les pathologies de la démocratie (Fayard, 2005 ; Livre de poche 2009) et La fin du courage (Fayard, 2010 ; Livre de poche, 2011), Les irremplaçables (Gallimard, 2015).

Elle a longtemps enseigné à l’Ecole Polytechnique et à Sciences Po (Paris). En tant que psychanalyste, elle est marraine d’ICCARRE (protocole d’intermittence du traitement du Sida) et membre de la cellule d’urgence médico-psychologique du SAMU (CUMP-Necker).

Après avoir fondé la Chaire de Philosophie à l’Hôpital (Hôtel-Dieu Paris), elle est désormais titulaire de la Chaire de Philosophie à l’Hôpital du GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences.

null

Pr Gérard Dubey

Professeur de sociologie (HDR Ehess/2007) à Institut Mines-Telecom Business School depuis 2003

Membre de l’Ecole Doctorale de l’UFR de philosophie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, co-directeur de la revue Socio-anthropologie (Editions de la Sorbonne/Inshs/Cnrs), chercheur au Centre d’Etude, des Techniques, des COnnaissances et des PRAtiques (CETCOPRA/Paris1) depuis 1990.

Ses recherches ont d’abord été consacrées aux transformations des cultures de métiers induites par l’informatisation dans le domaine de l’aéronautique civile et militaire (simulation pour la formation des pilotes, réalité virtuelle et informatisation des environnements de travail). Elles portent actuellement sur les transformations du paradigme de l’automatisation coextensives au développement des technologies numériques (notamment la façon dont l’intelligence pratique est prise en compte dans ces nouveaux dispositifs).

Principaux ouvrages : Avec A. Gras, La servitude électrique, Paris, Seuil ; (2021). Mauvais temps. Anthropocène et numérisation du monde, Paris, Dehors ; (2016). Avec C.Moricot, Dans la peau des pilotes de chasse. Le spleen de l’homme-machine. Paris, Puf ; (2009) Avec S.Craipeau, P.Musso, B.Paulré (dir ;), La connaissance dans la société technicienne. Paris, l’Harmattan, collect. « Sciences et Société» ; (2001). Le lien social à l’ère du virtuel. Paris, Puf.

null

Stéphane Cotin

Directeur de Recherche à l'Inria

Stéphane Cotin est Directeur de Recherche chez Inria et responsable de l’équipe MIMESIS. Il est également co-fondateur d’InSimo, une jeune société développant des solutions de simulations pour l’apprentissage en médecine. Avant cela, il était responsable de la recherche au CIMIT Simulation Group à Boston et instructeur à Harvard Medical School.

Ses recherches, et l’objectif principal de son équipe, visent à développer de nouvelles solutions à l’intersection entre l’imagerie, robotique, médecine et informatique. Après avoir développé de nouvelles approches permettant de réaliser des simulations haute-fidélité pour la formation en chirurgie, il se concentre maintenant sur l’utilisation de la simulation en temps-réel pour le guidage per-opératoire. Ces travaux requièrent de développer des modélisations biophysiques spécifiques au patient, des techniques numériques dédiées au calcul en temps réel, et des méthodes de simulation pilotée par les données. Stéphane Cotin est auteur ou co-auteur de près de 200 articles scientifiques (avec un h-index de 43) et impliqué dans plusieurs conférences clés de son domaine de recherche (MICCAI en particulier). Dans le but de diffuser son travail et d’accélérer la recherche dans ces domaines, il a initié et développé la plateforme logicielle SOFA, une solution Open Source de référence pour le développement de simulations médicales interactives. Pour ces contributions scientifiques et logicielles, Stéphane Cotin a eu l’honneur de recevoir, en 2018, le prix de l’Innovation de l’Académie de Sciences et Dassault Systèmes.

Les responsables de « Blok d’innovation »

null

Dr Oriana Ciacio

MD, Praticien Hospitalier PH

Le Dr Oriana CIACIO, MD, a 40 ans. Elle est chirurgien à l’AP-HP spécialisée dans la chirurgie hépato-bilio-pancréatique et dans la transplantation hépatique et pancréatique à l’hôpital Paul Brousse, Villejuif, où elle travaille depuis 2010.

Elle est spécialiste de la prise en charge des tumeurs bénignes du foie, des cancers des voies biliaires, de l’hypertension portale et de la transplantation pancréatique.

Membre de l’unité INSERM U1993, elle a été investigateur principal de l’étude contrôlée PROPILS (PHRC 2011) analysant l’intérêt d’une immuno-nutrition préopératoire dans les hépatectomies pour cancer. Avec un H-index de 16, elle a 49 publications sur les maladies du foie et du pancréas.

Depuis 2020 elle est responsable du blok Human Factor de la Chaire d’Innovation BOPA qui a le but d’améliorer améliorer la sécurité en salle d’opération.

null

Dr Marc-Antoine Allard

MD, Praticien Hospitalier PH

Le Dr Marc-Antoine ALLARD est chirurgien spécialisé dans les maladies hépato-bilio-pancréatiques à l’hôpital Paul Brousse, Villejuif, depuis 2013. Il a participé à de nombreux travaux de recherche clinique autour de la transplantation hépatique et des tumeurs du foie. (H index : 21, > 80 publications dont 40 en premier ou deuxième auteur).

Il a travaillé un an dans le département de chirurgie hépatobiliaire et transplantation de l’université de Tokyo, Japon dans le cadre d’une année de mobilité en 2017. Membre de l’équipe Chronothérapie, Cancers et Transplantation de l’université Paris Saclay, il est titulaire d’un doctorat de Sciences depuis 2019 et occupe actuellement le poste de praticien hospitalier universitaire depuis 2020.

Il est le responsable scientifique d’un protocole APHP de perfusion normothermique de greffons hépatiques et s’intéresse particulièrement aux machines de perfusion en transplantation hépatique. Dans le cadre de la Chaire BOpA, il est en charge du Blok Bot visant à la mise au point d’un assistant vocal au bloc opératoire mais participe également au développement de nouveaux outils de recherche en santé s’appuyant sur le traitement automatique du langage.

null

Dr Nicolas Golse

MD, PhD, Praticien Hospitalier PH

Nicolas Golse, MD, PhD, a 37 ans, il est chirurgien hépato-biliaire au Centre Hépato-Biliaire de l’hôpital Paul Brousse. Après un début de formation dans le centre de chirurgie digestive et transplantation hépatique de la Croix-Rousse à Lyon, il rejoint l’équipe du Pr Adam et du Pr Vibert en 2015. Il sera prochainement nommé MCU-PH. Son H-Index à 15, ses 59 publications et son score SIGAPS à plus de 700 témoignent de son investissement dans de nombreux domaines liés à la chirurgie hépatique : transplantation, hypertension portale, tumeurs primitives hépatiques, recherche de facteurs de risque…

Sous la direction du Pr Vibert, et en collaboration avec l’INRIA, il vient de terminer sa thèse de science sur le thème des jumeaux numériques, avec mise au point de modèles informatiques multi-échelles, patients-spécifiques.

En plus de ses travaux de recherche fondamentaux, il dirige plusieurs études cliniques (en cours de préparation) : transplantation hépatique avec petit greffon gauche auxiliaire et hépatectomie totale en deux temps (PHRC INCA 2020, stratégie «Rapid»), validation d’un algorithme de prédiction de la stéatose des greffons par spectrométrie portable, hépatectomies coelioscopiques ambulatoires avec suivi à domicile par outils connectés de domomédecine (protocole Hepadom).

Enfin, au sein de la Chaire BOPA, il supervise le blok Wave (notamment l’utilisation de la fluorescence en chirurgie hépatique) et le blok Avatar (notamment le développement de la réalité augmentée peropératoire).

null

Dr Daniel Pietrasz

MD, PhD, Assistant chef de clinique

Le Dr Daniel Pietrasz est chirurgien viscéral, chef de clinique Assistant à l’APHP. Il est médaille d’Or de l’Internat des Hôpitaux de Paris 2017, et récemment lauréat du « Kenneth Warren Fellowship 2020 » décerné par l’IHPBA. Il mène son activité principale autour de la chirurgie digestive oncologique, avec une spécialisation en chirurgie pancréatique et hépato-biliaire.

Ses thématiques de recherche sont centrées sur l’adénocarcinome du pancréas. Il est l’auteur des deux principaux articles rapportant l’expérience française dans la prise en charge des tumeurs localement avancées opérées après traitement d’induction. Il est titulaire d’une thèse de sciences et mène une activité de recherche fondamentale en recherche translationnelle sur l’adénocarcinome du pancréas et les marqueurs tumoraux circulants. Membre de l’équipe MEPPOT INSERM UMRS 1138 du Pr Pierre Laurent-Puig, il est co-titulaire d’un brevet sur deux nouveaux marqueurs permettant la détection d’ADN tumoral circulant méthylé dans l’adénocarcinome du pancréas (Paris Descartes, INSERM, CNRS, AP-HP IDF INNOV).

Au sein de BOPA, il coordonne les travaux du Blok-Viz, dont les principales thématiques sont la captation d’images chirurgicales, la télé-expertise et la formation à distance par l’image, en aidant au développement et l’optimisation de nouveaux dispositifs de captation d’image.